Back to articles
Testimonials

Découvrez le témoignage de Catherine et Alain F.

Dans la jungle des courtiers et des offres, Bestag nous a guidé dans un processus qui a amené une offre de 150’000 francs supérieure à l’offre que nous faisait nos locataires.

Un héritage un peu encombrant

A l'âge de 50 ans, Catherine F. a hérité d'une maison à Morges. Elle l'a louée pendant une dizaine d'année et les revenus étaient intéressants, même si les tracas et l'entretien régulièrement requis par les locataires la mettait fortement à contribution.


La retraite et l'envie de déménager 

Un beau jour vient l'envie de déménager pour profiter de la retraite. Les fonds bloqués dans cette maison serviraient optimalement de complément pour ce repos bien mérité. De plus, ils permettraient d'acquérir un bien pour y loger.


Une offre peu satisfaisante et l'appel à Bestag

Leurs locataires avaient fait une offre peu alléchante. Après avoir fait appel à Bestag et avoir rencontré trois courtiers, il est convenu de laisser faire une offre à un promoteur. Le promoteur fait une offre généreuse, mais la maison est finalement vendue aux locataires sur leur contre-offre pour 150'000 francs e ^de plus que l'offre initiale.


En trois mois de support Bestag, Catherine et Alain ont donc gagné 150'000 francs.

La preuve s'il en fallait une que le prix importe plus que tout dans une vente immobilière.